02 septembre 2019
Projet de poste électrique Sud Aveyron

L’ESSENTIEL

Contexte du projet

La région Occitanie connaît une augmentation de la production d’électricité d’origine renouvelable. RTE doit donc renforcer le réseau électrique régional pour éviter la saturation des lignes existantes et les risques de coupure. Pour cela, un  nouveau poste électrique 400 000/225 000 volts doit être construit sur la commune de St Victor-et-Melvieu, en Aveyron. Il permettra de sécuriser l’alimentation de 300 000 foyers du nord de l’Occitanie.

Il existe en France 700 postes électriques de tension 400 000 ou 225 000 volts de ce type.


 
Un projet déclaré d’utilité publique

Ce projet, indispensable à la transition énergétique soutenue par la région, a été déclaré d’utilité publique en juin 2018 par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, après une enquête publique organisée par une commission indépendante.

 
Des travaux prêts à démarrer

RTE est propriétaire des terrains et est prêt à démarrer les travaux. Le projet a reçu toutes les autorisations nécessaires.
 
> Les prochaines étapes

- Etudes préalables au lancement du chantier (2 mois : novembre-décembre 2019)

- Chantier (30 mois : de janvier 2020 à mi-2022)

- Mise en service du poste fin 2022

 
Un projet amélioré au fil des ans grâce au dialogue

Dix ans de concertation et plus de 200 réunions avec les acteurs du territoire ont permis d’améliorer le projet ainsi que d’en limiter l’impact sur le terrain.
La concertation a notamment permis de diminuer par deux l’emprise foncière du poste, d’améliorer son insertion paysagère - grâce à des équipements intégrés dans un bâtiment architecturé et un décaissement partiel de la plateforme - de décider de la mise en souterrain des lignes électriques 225 000 volts raccordées sur le poste.

 

Photomontage du poste électrique

 
Chiffres clés
 

  • 300 000 foyers verront leur alimentation électrique sécurisée.

  • 5 ha de surface du poste au lieu de 10 ha initialement projetés.

  • 100% des terres compensées : RTE financera la transformation de plus de 5 ha de friches en terres cultivables.

  • L’investissement est de l’ordre de 75 millions d’euros : 30 millions d’euros pour les équipements électriques (transformateur et autres équipements du poste, raccordements souterrains…) et 45 millions d’euros pour les études et travaux.

  • RTE estime à 10 millions d’euros les retombées directes du projet pour les entreprises locales durant les 30 mois de travaux.

visuels

Pour plus de visuels, veuillez contacter le service presse