Communiqué de Presse

22 mai 2019
RTE s’engage pour la biodiversité en Bretagne et choisit l’éco-pâturage
Grâce au partenariat technique et à l’expertise de Bretagne Vivante,  RTE a choisi l’éco-pâturage pour l’entretien de la végétation aux abords de son site de Quimper. À l’occasion de la Fête de la Nature, RTE a accueilli deux moutons de race bretonne (Lande de Bretagne) sur ses 2 000 m² d’espaces verts pour bénéficier d’un entretien  silencieux, non-polluant et économique.

Pour gérer les espaces verts de manière écologique, sans utiliser de produits phytosanitaires, RTE a choisi l’éco-pâturage, grâce au conseil de son partenaire, l’association de protection de la nature Bretagne Vivante. Ainsi, les deux moutons « Lande de Bretagne » vont entretenir les 2000 m² de végétation qui se trouve à proximité du site de Quimper. Ce sont les salariés de Quimper qui veilleront sur les moutons quotidiennement.

RTE a fait le choix de l’éco-pâturage car ses avantages sont nombreux :
- diminuer l’impact sur l’environnement en palliant l’usage de produits phytosanitaires,
- favoriser la biodiversité sur les pâtures, 
- assurer une présence de moutons silencieuse et constante contrairement à l’entretien mécanique.

Cette initiative s’inscrit notamment dans la politique « Zéro Phyto » de RTE visant à ne plus utiliser de désherbant chimique pour l’entretien de ses sites d’ici 2033. Par ailleurs, RTE et Bretagne Vivante mettent en place un mode de gestion alternatif de la végétation permettant de favoriser la biodiversité et de préserver l’environnement aux abords des lignes aériennes à haute tension.

RTE au service du développement durable
Avec 90% de ses installations situées en pleine nature, le respect et la protection durable de l’environnement est un engagement fort de RTE, reconnu « Stratégie Nationale pour la Biodiversité» depuis 2012 (SNB 2012). RTE contribue à la préservation de la biodiversité en nouant des partenariats avec des associations locales, régionales et nationales comme la LPO, France Nature Environnement, les Parcs naturels régionaux, les Conservatoires d’espaces naturels, le Muséum national d’Histoire naturelle, l’ONF, l’IFREMER… afin notamment d’intégrer le mieux possible ses ouvrages dans leur environnement. RTE expérimente des aménagements et des modes de gestion innovants pour faire des emprises de ses lignes électriques de véritables corridors de biodiversité.