16/10/2019

Partage de données : co-construire de nouveaux services à destination des Franciliens

En croisant ses données avec d’autres acteurs, RTE compte bien participer à l’émergence de nouveaux services aux territoires. En devenant partenaire de la plateforme « Ile-de-France Smart Services » lancée par la Région Île-de-France, RTE réaffirme sa volonté de se mettre au service des territoires.

 

Depuis le 15 octobre, RTE est officiellement partenaire de la nouvelle plateforme « Ile-de-France Smart Services », lancée par la Région Île-de-France. Cette plateforme a pour vocation d’être la future base numérique d’un territoire francilien smart, sobre et solidaire. L’objectif est de proposer de nouveaux services à tous les franciliens sur des thématiques variées : énergie et environnement, qualité de vie, activités économiques, éducation, culture, sport… Pour cela, la plateforme s’appuie sur une démarche partenariale inédite autour de données entre acteurs publics et privés.
 

RTE est résolument tourné vers les territoires

 
De par ses missions, RTE a la vision en temps réel et en prévisionnel de la consommation d’électricité et du mix électrique. Ces informations permettent d’orienter les actions pour mieux et moins consommer, et donc minimiser l’empreinte carbone. RTE est engagé de longue date dans une démarche de transparence en mettant ses données en open data sur la plateforme multi énergies ODRé ou encore sur l’application éCO2mix.
 

Devenir partenaire de la plateforme Ile-de-France Smart Services est une évidence pour RTE

 
RTE est convaincu que l’innovation passe par des démarches partenariales. Nous l’avons déjà expérimenté, à travers l’étude sur la mobilité électrique menée avec AVERE France ou l’étude multi-énergies pour alimenter la stratégie énergie climat de la Région.
 
« C’est en corrélant nos données avec celles de mondes différents que nous allons leur donner une valeur supplémentaire et réussir la transformation des territoires en participant à l’émergence de nouveaux services aux citoyens. La sobriété énergétique est un des domaines où nous pouvons encore explorer plein de possibilités. Nous sommes curieux des échanges à venir avec les autres partenaires de la plateforme. », Régis Boigegrain, délégué régional IDF.
 

visuels

Pour plus de visuels, veuillez contacter le service presse