Communiqué de Presse

Jeudi 25 Juin 2020

RTE ACCOMPAGNE LA REPRISE ECONOMIQUE EN REGION AUVERGNE-RHONE-ALPES 

Si la crise sanitaire s’est traduite par une diminution de la consommation en électricité de 20% en moyenne en région Auvergne-Rhône-Alpes, sous l’effet du ralentissement de la vie économique, cet impact a commencé à se réduire à partir de la troisième semaine de confinement. Reflet de la reprise des activités dans la région, la consommation est à fin mai, inférieure de 10% par rapport à la normale. RTE accompagne la reprise économique en maintenant le cap de ses investissements et les recrutements prévus initialement dans la région en 2020. 

Pendant le confinement, la consommation d’électricité de la région Auvergne-Rhône-Alpes a fortement diminué : au plus fort de la crise, la consommation était 20% inférieure au niveau habituellement constaté à cette date (le vendredi 27 mars). Cette baisse était principalement due au ralentissement de l’activité économique : fermeture des commerces non essentiels (restaurants, cinémas, magasins…) et ralentissement de l’activité dans le secteur industriel. Depuis la troisième semaine de confinement, l’impact des mesures sanitaires diminue progressivement. À fin mai, la consommation est inférieure de 10% par rapport à la normale. 

Même si certains secteurs comme l’automobile et la sidérurgie ont connu des baisses de consommation significatives pendant la crise, la grande industrie a fait preuve de résilience en région avec une baisse de 13%, la 2ème semaine du confinement, niveau inférieur à celui constaté au niveau national (-25%). Elle est aujourd’hui, revenue à un niveau équivalent à celui avant le confinement.   

 Malgré ces changements de rythme dans la consommation d’électricité, les salariés de RTE ont su rester mobilisés, même au plus fort de la crise, pour assurer l’alimentation en électricité des entreprises, des services de santé et de l’ensemble des Français.  

Pour accompagner la reprise économique et atteindre les objectifs de transition énergétique fixés par le gouvernement et la région, RTE continue ses chantiers d’adaptation et de modernisation du réseau. Parmi eux : la poursuite du chantier de la nouvelle interconnexion entre la France et l’Italie, ainsi que le lancement de la consultation publique du schéma de raccordement au réseau des énergies renouvelables prévu à la rentrée. 

Par ailleurs, RTE poursuit la création de Campus Transfo, le plus grand campus d’Europe dédié à la formation et à l’innovation dans le domaine de l’électricité. Il accueillera notamment dès fin 2020, des activités d’expertise européenne de pointe dans le domaine du courant continu avec des reproductions des interconnexions sous-marines avec l’Irlande ou l’Angleterre. 

Au total c’est 183 M€ investis dans la région et 560M€ dans les 4 prochaines années. 

Au-delà de ses investissements, RTE a déjà recruté 28 personnes en CDI depuis début 2020 et prévoit le recrutement de 36 nouveaux contrats d’alternance à la rentrée prochaine.