2019
Présentation des régions Île-de-France et Normandie
RTE en Île-de-France

En Île-de-France, RTE joue un rôle majeur dans la réussite du Grand Paris pour garantir la réalisation des grands projets comme les 200 km de nouvelles lignes de métro, les 68 nouvelles gares du métro express, les 500 000 m2 de datacenter supplémentaires…

L’Île-de-France représente 15% de la consommation française d’électricité. Le territoire ne produit que 5 % de l’énergie qu’il consomme et 95 % de l’énergie provient des autres régions. L’Île-de-France dépend donc de la solidarité électrique des régions voisines. C’est le réseau qui apporte la puissance nécessaire à l’alimentation de la métropole. Robuste, il se développe et est régulièrement modernisé. L’alimentation électrique de la région parisienne s’appuie sur un réseau à haute et très haute tension dont l’architecture est en « anneaux ». Le premier « anneau », constitué d’une boucle à 400 000 volts, alimente un deuxième « anneau » à 225000 volts par l’intermédiaire d’une douzaine de postes de transformation. Cette seconde boucle alimente les postes de distribution électrique situés au cœur de Paris.

La région en chiffres :
  • 1ère région française consommatrice en électricité
  • 1ère région importatrice d’électricité : 95% d’électricité importée
  • 3,2 TWh de production électrique
  • 67,4 TWh de consommation régionale corrigée, ce qui représente 15% de la consommation finale nationale
  • 4 650 km de liaisons aériennes
  • 1 230 km de liaisons souterraines
  • 182 postes électriques
Retrouvez les fiches Ile-de-France en téléchargement à droite.
RTE en Normandie

En Normandie, RTE accompagne la transition énergétique en :
  • augmentant la capacité d’échanges entre la France et la Grande-Bretagne pour accompagner le développement des énergies renouvelables et favoriser leur acheminement par la création de lignes d’interconnexions ;
  • raccordant les parcs éoliens offshore pour transporter la production d’électricité par la création de liaisons sous-marines et souterraine.
RTE investit en Normandie près de 2 milliards d’euros pour les raccordements et interconnexions en Normandie, qui vont générer près de 4 000 MW de capacités de production et d’import supplémentaires sur le sol normand. En moyenne, la Normandie produit 2,5 fois plus d’électricité qu’elle n’en consomme. La production non consommée en Normandie est acheminée vers les autres territoires grâce au réseau de transport d’électricité. Cette solidarité énergétique entre les territoires, indispensable à la continuité d’alimentation électrique pour faire face aux potentiels contrastes des régions.

La région en chiffres :
  • La Normandie produit 2 fois plus d’énergie qu’elle en consomme
  • 66,1 TWh de production électrique
  • 26 TWh : consommation régionale corrigée
  • 6 110 km de liaisons aériennes
  • 295 km de liaisons souterraines
  • 153 postes électriques
Retrouvez les fiches Normandie en téléchargement à droite.