Actualités

4 juillet 2019
Premier point d’étape sur le chantier Avelin Gavrelle
Déclaré d’utilité publique le 19 décembre 2016 par l’État et confirmée par le Conseil d’État le 19 octobre 2018, le projet entre désormais dans sa phase opérationnelle. Intégrant l’ensemble des composantes liées notamment à plus de 8 années de concertation avec le territoire, l’investissement a été revalorisé à hauteur de 215 millions d’euros.

Rappel : La réhabilitation de la ligne Avelin Gavrelle doit permettre de sécuriser l’alimentation de plus de 530 communes, pour environ 1,7 million d’habitants et plus de 220 000 emplois industriels et tertiaires.

Une enquête publique sur l'impact environnemental et sur les mesures mises en place par RTE

Du 12 juin au 12 juillet, le public est invité à se prononcer sur l’impact environnemental du projet au travers de différents documents produits par RTE. 45 permanences dans les 19 communes traversées par la future ligne sont mises en place pour permettre le bon déroulement de cette enquête publique.
Cette dernière procédure administrative réalisée avant le début des travaux porte sur 3 volets  : loi sur l’eau, défrichement et dérogation pour la destruction, l’altération ou la dégradation de sites de reproduction ou d’aires de repos d’animaux d’espèces animales protégées. Il s’agit ici de mesurer l’impact environnemental du projet et d’en détailler les solutions mises en œuvre dans le cadre de la démarche ERC (Eviter, Réduire, Compenser).

RTE propose le rachat de 38 maisons et met en place un dispositif de préjudice visuel pour les riverains

A la demande de l’Etat, RTE propose aux propriétaires dont la maison est située à moins de 100 mètres des câbles de la future ligne le rachat de leur maison tel que défini dans le protocole de rachat des maisons. Les premières maisons ont commencé à être rachetées au 2eme trimestre 2019. Aujourd'hui, sur les 38 maisons concernées, 19 ont répondu et 15 souhaitent une évaluation de leur maison menée par le Service des Domaines à la sollicitation de RTE.
De plus, comme le prévoit le contrat de service public qui le lie à l’Etat, RTE s’est engagé à indemniser les propriétaires d’habitations principales ou secondaires de l’éventuel préjudice visuel que pourrait générer la proximité de la nouvelle ligne à 400 000 volts. Les riverains qui habitent à moins de 200 mètres des câbles de la future ligne ont reçu un courrier courant du mois de juin. Les propriétaires ont 3 mois pour y répondre, du 5 juillet au 5 octobre.



Les deux premiers prototypes du pylône Equilibre




RTE a réalisé deux prototypes du pylône Equilibre sur le poste électrique de La Capelle, lieu fréquemment utilisé pour nos essais. Cela permet notamment d’ajuster les process de construction mais également de permettre à nos équipes de tester les modes opératoires et les nouvaux outils de la maintenance sans attendre la mise en service de la nouvelle ligne.










RTE lance une opération de finanememnt participatif à destination de la population, pour un montant de 100 000 euros : + d'infos sur le communiqué de presse

Les travaux de la future ligne à 400 000 volts commenceront cet automne. Retrouvez l'actualité et tous les documents associés sur le site internet dédié.

 

visuels

Pour plus de visuels, veuillez contacter le service presse