Actualités

10 Janvier 2020
Optimisation du réseau sud-nivernais : rénovation et restructuration des lignes pour mieux répondre aux évolutions du territoire
 
Conformément à sa mission de service public, RTE se doit de rester au plus proche des évolutions des territoires et de leurs besoins. Cette optimisation régulière du réseau est actuellement en cours sur les lignes Champvert – Saint Eloi, dans la Nièvre (58).

Afin de garantir la sécurité de l’alimentation électrique de ses clients, RTE inspecte régulièrement les pylônes et les lignes pour repérer les signes de vieillissement et d’usure de ses infrastructures. C’est dans ce cadre que les deux lignes reliant les postes de Saint-Eloi à Champvert (58) et la ligne alimentant un client industriel de RTE à Imphy, depuis le poste de Saint-Eloi, ont été expertisées. Les résultats ont fait apparaître la nécessité d’entreprendre des travaux de rénovation sur ces lignes datant des années 1930, afin de maintenir et d’améliorer l’alimentation électrique du sud nivernais. Ce qui représente environ 40 000 foyers.

Tout projet de rénovation des lignes de RTE va aujourd’hui de pair avec une analyse globale de la situation du réseau, afin de répondre au mieux aux besoins du territoire, de limiter l’impact des infrastructures et d’améliorer le cadre de vie des habitants.

Dans le sud nivernais, cette analyse a conduit à revoir l’implantation des lignes. Concrètement, la ligne aérienne 63 000 volts, qui alimente actuellement le client Apéram, situé à Imphy, depuis Saint-Eloi sera reconstruite en souterrain sur huit kilomètres. L’une des deux lignes 63 000 volts reliant Saint-Eloi à Champvert sera intégralement démontée. La seconde ligne entre ces deux postes sera reconstruite et doublée, pour assurer qualité et sécurité de l’alimentation électrique du secteur : en souterrain sur environ 15 km dans les zones urbanisées, et en aérien sur environ 14 km dans les zones de pleine nature.


Ainsi, ce projet, dont le montant s’évalue à 22 millions d’euros permettra de déconstruire 58 kilomètres de lignes aériennes. 200 anciens pylônes seront démontés et seulement 48 nouveaux pylônes construits, selon le tracé actuel. Les travaux de construction des nouvelles lignes seront réalisés de l’été 2020 à l’été 2022 et les travaux de démontage des anciennes lignes auront lieu de 2022 à mi 2023.

Un projet industriel d’envergure qui répond à la mission de service public de RTE et à son objectif de moindre impact de ses infrastructures sur le territoire.




Schéma descriptif