Article

13 novembre 2019
Les travaux de la ligne aérienne entre Avelin et Gavrelle débutent ! 
Cette fin d’année 2019 voit le projet Avelin-Gavrelle entrer dans sa phase « chantier ».

​Le démarrage des travaux de la ligne aérienne et du poste de Gavrelle 
Après 8 ans de concertation, de dialogue et d’écoute de tous les acteurs du territoire, l’ensemble des autorisations administratives a maintenant été obtenu.
L’autorisation environnementale a notamment été délivrée le 29 octobre dernier par les Préfets du Nord et du Pas-de-Calais. Elle fait suite à l’enquête publique réalisée en début d’été dernier.
La reconstruction de la ligne aérienne à 400 000 volts et l’extension du poste de Gavrelle peuvent désormais commencer. Première étape : la partie équipée du pylône « Équilibre », sur la zone d’Avelin à Flers-en-Escrebieux. 


Les travaux débutent dans le Bassin Minier et commenceront dans la Pévèle en mai 2020. L’ensemble du chantier se poursuivra jusqu’à fin 2021, suivant 5 étapes :
• le déboisement pour permettre, de manière très localisée, le passage des câbles électriques ;
• la création de pistes pour accéder à l’emplacement des futurs pylônes, et de plateformes de travail pour le levage des pylônes ;
• la réalisation des fondations de chacun des pylônes ;
• le montage et le levage des pylônes sur leurs fondations à partir d’avril 2020 ;
• le déroulage des câbles entre les pylônes.

La dépose de la ligne existante aura lieu suite à la mise en service de la nouvelle ligne, soit en 2022. Les câbles seront alors retirés et enroulés, les anciens pylônes découpés, les fondations partiellement retirées et le sol remis en état. 


Quelles mesures compensatoires ? 
RTE s’est engagé à mettre en souterrain plus de 7 km de ligne à 225 000 volts et 18 km de lignes à 90 000 volts, s’ajoutant aux 30 km de lignes moyenne tension qui sont en cours d’enfouissement. Ces travaux ont pour objectifs d’améliorer le cadre de vie de la population et de réduire l’impact sur les activités agricoles. Démarrés en mai 2019, les travaux de génie civil (terrassement pour la mise en place des fourreaux) se termineront d’ici le début d’année 2020.
Au total, 33 millions d'euros d'investissements pour les lignes haute tension et 6 millions d'euros pour les lignes moyennes tensions (Enedis). 

RTE s'est également engagé à mettre en place des aménagements paysagers, avec notamment : 
​- l'aménagement de 3 voies "douces"
​- l'acquisition de 5,9 hectares
​- la plantation de 16,5 hectares de bois et de 4,6 kilomètres de haies
​- l'installation de 4 hôtels à insectes, de 30 gites à chiroptères, de 6 gîtes à hérissons, d'une plateforme à cigognes et de 33 nichoirs adaptés aux espèces d'animaux
- la création de 4 mares, dont une au poste électrique d'Avelin. 


Les dispositifs mis en place pour les riverains 
RTE met tout en œuvre pour minimiser l’impact visuel des lignes électriques pour les riverains. La ligne électrique entre Lille et Arras est reconstruite en l’éloignant au maximum des habitations.
RTE propose des solutions aux riverains, selon la distance de leur habitat par rapport à la ligne, pour trouver la meilleure solution pour eux :
- Le dispositif de rachat de maisons : 38 maisons seront à moins de 115 mètres de l'axe de la ligne, RTE propose à leurs propriétaires le rachat de celles-ci. Il s’agit d’une demande de Madame la Ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer. L’évaluation de la maison est réalisée par le Service des Domaines.
​A ce jour, RTE a racheté 4 maisons à Leforest, 19 propriétaires souhaitent une évaluation de leur maison, 5 ne veulent pas vendre et 10 réponses sont en attente de réponse. Ils ont jusqu'au 31 décembre 2020 pour se prononcer. 
-Le dispositif d’indemnisation du préjudice visuel : pour tous les autres riverains de la ligne, et pour ceux qui ne souhaitent pas vendre leur habitation à RTE, ceux-ci ont pu demander à être indemnisés d’un éventuel préjudice visuel. Les dépôts de dossiers ont eu lieu du 5 juillet au 5 octobre. La commission a reçu 781 demandes qui seront analysées. Les premières visites auront lieu à partir de mi 2022. 

Ce dernier dispositif proposé aux riverains est encadré par le contrat de service public entre l'Etat et RTE. Les évaluations du rachat de maisons sont effectuées par les Services du Domaines et celle du préjudice visuel par une commission indépendante présidée par une magistrate de l’ordre administratif.


Les dispositifs mis en place pour le territoire
Lancé le 29 juin 2017, le Plan d’Accompagnement du Projet (PAP) soutiendra des projets participant au développement socio-économique, culturel et environnemental du territoire concerné par le projet Avelin-Gavrelle. Fin 2019, sur les 6 millions d’euros prévus dans le cadre du PAP, 2,6 millions d’euros ont déjà été attribués. Sur les 25 projets validés par les comités de pilotage, 9 se situent dans le Nord et 16 dans le Pas-de-Calais.
Dans le cadre d’une campagne de financement participatif organisée par Ulule, RTE s’est engagé à soutenir des initiatives, portées par les particuliers, associations, écoles, entreprises… qui contribuent au développement socio-économique, culturel, et environnemental des territoires traversés par la future ligne.

Pour chaque euro versé par les internautes sur la plateforme de financement participatif, RTE abondera d’un euro supplémentaire, l’enveloppe prévue s’élevant au total
à 100 000 euros et cet abondement se limitera à 5000 euros par projet. 

Rendez-vous sur : http://www.mesprojetsterritoriaux.fr

​Pour en savoir plus : RTE lance une opération de financement participatif à destination de la population, pour un montant de 100 000 euros. 


Des emplois dans la région pour le chantier Avelin-Gavrelle



Dans le cadre du chantier Avelin-Gavrelle, RTE, Eiffage et la Maison de l’emploi se sont associés afin de recruter en contrat de professionnalisation une dizaine de personnes éloignés de l’emploi, pour des postes de monteurs réseau THT. Il s’agit d’un engagement de 15000 heures d’insertion professionnelle mais nous sommes déjà largement au-delà des attentes. Après deux réunions d’information et une phase d’entretien, qui se sont déroulés les 29 et 31 octobre, les candidats retenus sont invités au poste électrique de La Capelle où sont construits les deux prototypes du pylône "Equilibre" le 28 novembre, pour la dernière phase de recrutement.
Les candidats sélectionnés pourront ainsi suivre une formation, dispensée par GESR, et travailler en tant que monteurs réseau sur le chantier Avelin-Gavrelle. 


Communiqué de presse à venir
 

Retrouvez toutes les informations sur la reconstruction de la ligne Avelin Gavrelle sur le site internet dédié : http://www.rteligneavelingavrelle.fr

visuels

Pour plus de visuels, veuillez contacter le service presse