Communiqué de Presse

26 novembre 2019
Le chantier de reconstruction de la ligne à 400 000 volts Avelin-Gavrelle au service de l’insertion professionnelle

Une dizaine de personnes éloignée de l’emploi est actuellement formée dans le cadre du chantier Avelin-Gavrelle, sur les prototypes des futurs pylônes Equilibre. RTE (Réseau de Transport d’Electricité), Eiffage Energie Systèmes Transport & Distribution et son partenaire le GESR (Groupement d’Employeurs Socialement Responsables) ainsi que les Maisons de l’emploi se sont en effet associés pour dynamiser l’emploi sur le territoire et favoriser l’insertion professionnelle.


Une dizaine de personnes de la région en parcours d’insertion professionnelle, a été recrutée pour être formée sur le chantier Avelin-Gavrelle et intervenir sur des pylônes et lignes électriques. Cette démarche est le résultat d’une étroite collaboration entre quatre acteurs (RTE - le maître d’ouvrage, EES T&D - le prestataire qui a remporté l’appel d’offres pour le chantier, le GESR– le centre de formation, et quatre Maisons de l’emploi*), en vue de répondre à un objectif commun : dynamiser l’insertion professionnelle du territoire concerné par le chantier Avelin-Gavrelle. Dans ce cadre, trois réunions d’information ont été organisées par les parties prenantes, afin d’exposer aux 50 candidats potentiels (mobilisés par les Maisons de l’emploi), le contenu de la formation et ses débouchés.
Suite à ces réunions d’information, une phase d’entretiens a été menée et vingt-quatre candidats ont été retenus pour la deuxième étape du recrutement, cette fois-ci plus technique. Ces derniers se sont rendus au Poste électrique de La Capelle (Aisne), où ont été construits 2 prototypes des futurs pylônes « Équilibre », conçus spécialement dans le cadre du chantier Avelin-Gavrelle. Quatre ateliers ont été organisés (sécurité, assemblage d’une console, visite du poste et ascension d’un pylône) afin de tester les aptitudes de chacun, essentielles au métier de monteurs réseau, plus communément appelés « lignards » : être suspendu à plusieurs mètres de haut, assimiler les mesures de sécurité, travailler en équipe …
Les candidats sélectionnés disposent désormais d’un mois d’accompagnement avec les Maisons de l’emploi pour préparer l’entretien final chez EES T&D, terminer les démarches administratives et travailler leur mobilité avant le début de leur contrat début 2020. Ils suivront alors une formation théorique au sein du GESR, agrémentée de modules pratiques, dont la plupart auront lieu sur le chantier Avelin-Gavrelle. Cet apprentissage durera deux ans, avec une embauche possible à la clef.
À travers cette démarche, RTE s’est engagée à réaliser au moins 15 000 heures d’insertion professionnelle sur le chantier Avelin-Gavrelle. Depuis le lancement du projet, à travers notamment les mesures compensatoires, et les premiers travaux de lignes souterraines et aériennes, 11 500 heures ont déjà été comptabilisées dont 7 500 heures par EES T&D.

*Les Maisons de l’emploi de Douai, Lens- Liévin, Métropole Sud et Arras

visuels

Pour plus de visuels, veuillez contacter le service presse

vidéo