19/09/2019
Lancement de la concertation pour le projet H2V Normandy et son raccordement électrique
Du 16 septembre au 20 novembre 2019, l’entreprise H2V et RTE (Réseau de Transport d’Électricité) organisent une concertation ouverte au public dans le cadre du projet d’implantation de l’usine H2V Normandy de production d’hydrogène vert et son raccordement électrique par RTE à Saint-Jean-de-Folleville en Normandie. Cette concertation est menée sous l’égide de deux garantes désignées par la Commission nationale du débat public (CNDP).

Le projet H2VN prévoit la création d’une usine de production d’hydrogène implantée sur la commune de Saint-Jean-de-Folleville dans la zone industrielle de Port-Jérôme. L’hydrogène serait produit avec un impact environnemental très faible grâce à l’électrolyse de l’eau : sous l’action de l’électricité issue des énergies renouvelables, l’eau est décomposée en oxygène et en hydrogène. L’hydrogène ainsi produit est dit « vert » et serait injecté dans le réseau de distribution d’hydrogène de Port-Jérôme. Les industriels locaux, qui utilisent principalement aujourd’hui de l’hydrogène gris, pourraient ainsi réduire leur bilan carbone en utilisant de l’hydrogène vert produit par H2V.

Le raccordement de l’usine H2VN au réseau de transport d’électricité consistera en la création d’un poste électrique RTE, sur le site même de l’industriel, et de deux nouvelles liaisons aériennes d’une centaine de mètres qui rejoindront la ligne 225 000 volts existante.

La concertation qui se déroulera du 16 septembre au 20 novembre 2019 vise à débattre de l’opportunité du projet et à informer le public (riverains, associations, élus, étudiants, professionnels, etc.). Elle permettra également de répondre aux interrogations sur l’état d’avancement du projet (objectifs et effets), pour enrichir celui-ci en intégrant au mieux les besoins et les attentes exprimés par le public, et ainsi éclairer les maîtres d’ouvrage sur les suites à donner à leur projet.

Le public pourra s’informer sur le site internet h2vnormandy-concertation.net ouvert depuis le 2 septembre, où il pourra notamment consulter le dossier de concertation et sa synthèse, mais aussi déposer un avis ou une question à partir du 16 septembre. Une exposition et des dépliants d’information seront également mis à la disposition du public.

Différents rendez-vous avec le public seront organisés durant la concertation : 4 réunions publiques, un atelier dédié environnement avec une visite de site, un second consacré aux enjeux de sécurité et enfin deux permanences dans les restaurants d’entreprises de Port-Jérôme. Les avis, questions, contributions, propositions pourront être déposés sur le site internet ou via le coupon T attaché au dépliant d’information ainsi que dans des urnes mises à disposition dans les mairies et lieux publics. Toutes les réponses seront directement publiées sur le site internet tout au long de la concertation.

Les deux garantes de la concertation préalable, Isabelle Jarry et Paola Orozco-Souël, veilleront à son bon déroulement. Elles s’assureront que la concertation respecte les principes de la Commission nationale du débat public (CNDP) : transparence des informations et des échanges, équivalence de traitement entre tous les acteurs, argumentation des diverses positions... Les garantes sont indépendantes des maîtres d’ouvrage et dans une position de neutralité à l’égard du projet.

Au terme de la concertation, les garantes rédigent un bilan dans lequel elles consignent l’ensemble des avis et arguments exprimés ; ce bilan sera rendu public.



 

RTE, Réseau de Transport d’Électricité, est une entreprise de service. Notre mission fondamentale est d’assurer à tous nos clients l’accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre. RTE connecte ses clients par une infrastructure adaptée et leur fournit tous les outils et services qui leur permettent d’en tirer parti pour répondre à leurs besoins, dans un souci d’efficacité économique, de respect de l’environnement et de sécurité d’approvisionnement en énergie. À cet effet, RTE exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension. Il est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. 105 000 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et 50 lignes transfrontalières connectent le réseau français à 33 pays européens, offrant ainsi des opportunités d’échanges d’électricité essentiels pour l’optimisation économique du système électrique. RTE emploie 8 500 salariés.