Communiqué de Presse

28 novembre 2019
Gridlink, une interconnexion entre la France et l’Angleterre : une nouvelle phase de concertation

Dans le cadre du développement du projet GridLink, interconnexion électrique de 1 400 MW entre la France et l’Angleterre, et de son raccordement au réseau de transport d’électricité français, les  maîtres d’ouvrage (société d’investissement anglaise GridLink Interconnector Ltd et RTE) poursuivent leur concertation publique sous l’égide de  la Commission Nationale du Débat Public et de son  garant, Monsieur Laurent Demolins.

Plusieurs rencontres avec les acteurs locaux (acteurs portuaires, pêcheurs, associations environnementales, Chambre d’Agriculture...) sont programmées et deux réunions publiques sont organisées à Loon-Plage et Bourbourg les 3 et 10 décembre à 18h30. Elles sont ouvertes à tous pour s’informer, poser des questions ou émettre des remarques.

2 RÉUNIONS PUBLIQUES
• Mardi 3 décembre à la mairie de Loon-Plage, 27 place de la République, à 18h30
• Mardi 10 décembre à la mairie de Bourbourg, place de l’Hôtel de ville, à 18h30


Le garant, Monsieur Demolins veillera à la bonne information du public lors de ces réunions. Il s’assurera que la concertation respecte les principes de la CNDP : transparence des informations et des échanges, égalité de traitement entre tous les participants, argumentation des diverses positions... Le garant est indépendant des maîtres d’ouvrage et dans une position de neutralité et de réserve à l’égard du projet.

Il y a un an et demi, une première phase de concertation dite « préalable » avait permis aux habitants du Dunkerquois de découvrir le projet GridLink. Celui-ci consiste à installer deux câbles sous-marins en courant continu haute tension (HVDC) pour relier Dunkerque en France et Kingsnorth en Angleterre. Le projet se compose notamment d’une partie sous-marine de 140 km, dont 32 km dans les eaux territoriales françaises, et d’une partie souterraine de 13 km sur les emprises du Grand Port Maritime de Dunkerque. GridLink Ltd prévoit l’implantation d’une station de conversion sur la commune de Bourbourg.

En tant que gestionnaire du réseau de transportd’électricité, RTE sera chargé d’effectuer les aménagements nécessaires pour raccorder l’interconnexion au réseau public de transport. A Bourbourg, 3 à 4 kilomètres de câbles souterrains permettront de connecter l’interconnexion à un nouveau poste électrique et sa liaison aérienne. Des études environnementales, économiques et technologiques ont
d’ores et déjà été menées pour trouver la meilleure solution de raccordement.


GridLink a reçu le statut de projet d’intérêt commun (PIC) de la part de la Commission européenne. Les projets disposant  du statut PIC sont d’importants projets d’infrastructures de transport d’électricité et de gaz. Ils s’inscrivent dans le cadre du développement du marché européen de l’énergie et ont pour but d’aider l’Union européenne à atteindre ses objectifs en matière de politique énergétique et de protection de l’environnement.

Ce projet, s’il se concrétise, sera financé, développé, construit et exploité par GridLink Ltd dans le cadre d’une Nouvelle Interconnexion Dérogatoire (NID). Une NID est autorisée par l’Union européenne et permet à un investisseur privé de développer, construire et exploiter une interconnexion entre deux pays voisins sur une durée déterminée. Une NID, au même titre que toute interconnexion, répond aux enjeux d’augmentation de la sécurité d’approvisionnement de l’Europe.

Le public peut également s’informer et soumettre ses avis, ses questions, ses contributions sur le site internet www.gridlinkinterconnector.com/fr/home-fr/.