Actualités

La Défense, 11 octobre 2019
La France n’a pas frôlé le black-out le lundi 7 octobre
 
Lundi 7 octobre vers 21h00, une variation de la fréquence électrique sur le réseau européen a nécessité l’activation de l’interruptibilité des clients industriels.  Cela signifie  que RTE a demandé la baisse de consommation immédiate des 22 sites, volontaires et sous contrats, grands consommateurs d’électricité permettant de diminuer la consommation de 1400 MW pendant 15 minutes, et contribuant ainsi à rééquilibrer la fréquence européenne.
 
L’interruptibilité est l'un des leviers existants pour réguler la fréquence en quelques secondes. Déclenché de manière automatique, il était le plus adapté pour gérer cette situation. L’action de RTE et des industriels sollicités a permis d'assurer la sécurité du réseau électrique et éviter tout risque de coupure en France et en Europe. A aucun moment, la France n'a frôlé le blackout.
 
Cette variation de la fréquence résulte d’au moins deux évènements concomitants :  
  • Régulièrement en automne et en hiver, la variation des programmes d’échange d’électricité entre pays européens entraine une baisse de la fréquence européenne sur certaines heures rondes (particulièrement entre 20h et minuit). Par exemple, côté français, vers 21h, la consommation d’électricité décroit très vite (fin de la pointe de consommation) et la France exporte alors bien plus en quelques minutes.
  • Cette baisse de fréquence a été accentuée par un incident technique survenu soudainement sur une centrale de production (-900 MW).
 
La fréquence électrique a alors baissé à 49,82 Hz. Afin de rééquilibrer le système électrique au plus vite, l’interruptibilité a été activée automatiquement [ndlr : réponse au critère de 49,82 Hz pendant 3 secondes consécutives].
 
Entso-E, l’association des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité européens, et les GRT européens étudient les causes précises de cet événement et travaillent de façon plus générale sur la variation des programmes d’échange d’électricité entre pays européens.
 
 
Pour rappel, les différents leviers dont dispose RTE pour rééquilibrer la fréquence sont :
 
Leviers utilisables pour moduler la production :
  • Réserve primaire (levier production automatique) : 3000MW partagés sur toute l’Europe Continentale dont environ 500MW pour la France
  • Réserve secondaire (Levier production automatique et manuel) : Entre 500 et 1000 MW mobilisables en quelques minutes
  • Réserve tertiaire (Levier production manuel) : mobilisable entre une dizaine et plusieurs dizaines de minutes
 Leviers utilisables pour moduler la consommation :
  • Interruptibilité (levier consommation-  Levier automatique) : 22 sites pouvant être arrêtes instantanément. Coupure réalisée en 5 à 30s, automatiquement, si la fréquence passe en dessous 49,82Hz
  • -5% tension (Levier consommation manuel): on baisse de 5% la tension, cela permet de diminuer de 5% la consommation
  •  appel aux éco-gestes (Levier consommation manuel) : nous pouvons demander à tous de faire un effort supplémentaire pour baisser sa consommation en reportant certains usages (machines à laver, envoi de mails trop volumineux, on éteint les lumières dans les pièces inoccupées, etc.
  • levier activé en dernier recours (Levier consommation manuel ou automatique si la fréquence descend en dessous d’un certain seuil) : des coupures maîtrisées, localisées et temporaires