Communiqué de Presse

15 décembre 2017
Eiffage Energie Transport et Distribution remporte le marché de reconstruction de la ligne électrique Avelin-Gavrelle
RTE a attribué le marché de travaux des 16 premiers kilomètres de reconstruction de la ligne électrique à 400 000 volts entre Avelin (Nord) et Gavrelle (Pas-de-Calais) à Eiffage Energie, Transport et Distribution située à Verquin (Pas de Calais), à une quarantaine de kilomètres du futur chantier. Eiffage a su convaincre RTE par une offre technique très aboutie, assurant des retombées économiques locales importantes.

« Eiffage a proposé la meilleure offre technique, avec des études déjà très avancées pour ce tronçon très technique de 16 kilomètres où tout était à inventer avec la mise en place de nouveaux pylônes baptisés «Equilibre». Cette quarantaine de pylônes conçus spécialement pour cette ligne permettra une meilleure intégration paysagère», précise Cyril Wagner, directeur du projet pour RTE. L’ensemble des travaux sur les 30 kilomètres représente un investissement de 150 millions d’euros avec au total 200 000 heures de travail sur cinq ans.

De nombreuses retombées locales
Dans le cadre de la concertation, RTE a annoncé un minimum de 30 millions de retombées économiques pour les 30 kilomètres du chantier, et 15 000 heures d’insertion. Sur les seuls travaux de ces premiers 16 kilomètres, Eiffage a déjà prévu plus de 30 millions d’euros de retombées sur l’économie locale. Eiffage souhaite notamment s’associer avec des entités d’Eiffage Infrastructures basées près de Seclin. L’entreprise s’est également engagée à réaliser 20 000 heures d’insertion, dépassant les objectifs fixés par RTE.

Bon bilan carbone
Fait nouveau, RTE a souhaité que l’empreinte carbone compte pour 10 % de la note finale du marché. Eiffage Energie Transport et Distribution fera fabriquer le pylône «Equilibre » en Belgique par la filiale Iemants d’Eiffage, garantissant ainsi au chantier un bon bilan carbone. Enfin, Eiffage Énergie Transport & Distribution proposait également la meilleure offre économique.

Le projet de reconstruction de la ligne à 400 000 volts reliant Avelin à Gavrelle est destiné à répondre aux besoins de sécurité d’alimentation électrique de la région et vise à accompagner la transition énergétique par l’accueil des énergies renouvelables. Il consiste à reconstruire la ligne actuelle qui s’étend aujourd’hui sur 30 km entre Arras et Lille pour passer à deux lignes électriques. Le début des travaux est prévu en 2019 pour une mise en service de ce tronçon de 16 kilomètres en 2021 avec dépose de l’ancienne ligne en 2022.