Actualités

La Défense, 26 novembre 2019
Le réseau de transport d’électricité 20 ans après la tempête de 1999
Dimanche 3 novembre, la tempête Amélie touchait les côtes françaises. Ce premier aléa météorologique de l’automne fait écho aux 20 ans de la « tempête du siècle » qui dévastait la France en décembre 1999. Depuis, RTE a renforcé et sécurisé le réseau de transport d’électricité. Ainsi, malgré des rafales à 160 km/h, la tempête Amélie n’a causé aucune coupure d’électricité sur le réseau haute et très haute tension géré par RTE (de 63 000 volts à 400 000 volts).
 
Les 26, 27 et 28 décembre 1999, deux tempêtes exceptionnelles balaient la France et ravagent le pays. Sur le réseau électrique, près de 1 000 pylônes sont alors détruits ou gravement endommagés, 8 000 kms de lignes indisponibles et trois millions et demie de foyers privés d’électricité. La mobilisation des équipes, sur le terrain et dans les dispatchings (centres de contrôle de l’électricité), permet de récupérer 90% des lignes électriques endommagées en 4 jours.
 
Suite à cet évènement d’une ampleur sans précédent, le réseau doit être sécurisé. En septembre 2000 débute alors un ambitieux programme de renforcement du réseau. Dans un premier temps, une équipe d’intervention est mise en place : la Force d’Intervention du Réseau Electrique (FIRE). Par ailleurs, le programme de sécurisation mécanique prévoit l’installation de pylônes anti-cascades et de lignes résistant à des vents de 180 km/h, contre 130km/h en 1999. RTE investi 3 milliards d’euros dans ce programme, qui s’achève en 2017.
 
Pour plus de détails sur le plan de sécurisation, accéder à des cartes interactives et à des témoignages de l’hiver 1999 : https://www.rte-france.com/l-heritage-de-la-tempete/

visuels

Pour plus de visuels, veuillez contacter le service presse